Cuba

Jeudi 22 janvier 2015 4 22 /01 /Jan /2015 15:23

 

 Revolucionarios

 

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84411374&x-yt-ts=1421828030&v=jcaSJZGJhf0#t=57

 

Ajoutée le 5 janv. 2015

Ce film, le premier d'une série, c'est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d'une manière ou d'une autre.
Une coproduction Le Grand Soir - Art'Mur prod
Version vostfr - Durée 57mn
Contact : vincentdelbalat@yahoo.fr
Tous droits réservés. Art'Mur prod 2015
Article sur le film : http://www.legrandsoir.info/
Site web Art'Mur prod : http://www.artmurprod.fr

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 janvier 2015 3 21 /01 /Jan /2015 13:54

 

La Havane 15 Décembre 2014

 

13e Sommet de l’ALBA-TCP
Nous renforcer dans l’unité


Leticia Martinez Hernandez et Yaima Puig Meneses
Photo: Estudio Revolución

Des chefs d’État et de gouvernement, réunis dans la capitale cubaine le dimanche 14 décembre, ont confirmé les principes de solidarité, de coopération authentique et de complémentarité entre les pays qui intègrent l’Alliance bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité du commerce des peuples (ALBA-TCP).

Il y a juste dix ans naissait à la Havane ce mécanisme d’intégration, résultat de la volonté politique du commandant en chef Fidel Castro Ruz et du président vénézuélien Hugo Chavez Frias, dont les héritages pour les actuelles et futures générations ont été soulignés durant ce Sommet.

Le général d’armée Raul Castro Ruz, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a qualifié les débats de fructueux et considéré que des idées intéressantes ont été exposées concernant les résultats concrets de cette rencontre.

Le président a appelé également à continuer de renforcer la concertation politique, l’unité la plus étroite et la coopération dans tous les domaines entre nos pays et l’ALBA-TCP, la Celac, la Caricom, l’Unasur et le Mercosur.

« Nous devons nous proposer des objectifs concrets et réalistes pour faire face à l’avenir, définir et élaborer des actions réalisables qui permettent de renforcer la complémentarité entre nos économies, en nous basant sur des principes de rationalité et d’efficacité », a-t-il dit.

Par ailleurs, Raul a souligné que l’on doit travailler pour rendre plus visibles les résultats inégalables de l’ALBA-TCP et faire connaître et défendre les avantages du modèle d’intégration que nous proposons. Les accords adoptés au Sommet extraordinaire de l’ALBA-TCP sur la lutte contre l’Ébola ont été un exemple concret de ce que nous pouvons faire ensemble, de façon satisfaisante et avec une répercussion internationale, a-t-il indiqué.

Comme il l’avait exprimé lundi dernier durant le 5e Sommet Caricom-Cuba, le président cubain a renouvelé ses remerciements au gouvernement panaméen pour l’invitation au prochain Sommet des Amériques. Il a manifesté la disposition du gouvernement cubain d’y participer sur un pied d’égalité et sans conditions. Cela ne signifie pas, a-t-il de nouveau souligné, un retour au sein de l’Organisation des États latino-américains.

La première décision du 13e Sommet de l’ALBA-TCP a été de confirmer l’entrée, en tant que membre à part entière de l’Alliance, de la Grenade et Saint-Kitts-et-Nevis, dont les apports, a signalé Raul, contribueront au développement et à la consolidation de ce mécanisme d’intégration, formé par Cuba, le Venezuela, le Nicaragua, la Bolivie, l’Équateur, la Dominique, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Antigua-et-Barbuda, et Sainte-Lucie.

Dans chacune de leurs interventions, les chefs de délégation ont souligné les succès accumulés par l’ALBA durant ses dix années d’existence. Ils ont notamment mentionné l’Opération Miracle, grâce à laquelle plus de 3 000 000 de Latino-américains et Caribéens ont recouvré la vue ; l’étude clinique, génétique et psychologique des personnes handicapées ; l’alphabétisation de plus de 5 000 000 citoyens de la région et la formation de milliers de médecins. Ils ont également souligné les progrès en matière économique, comme la création du Système unique de compensation régionale (SUCRE) et la Banque du Sud.

Les participants sont tombés d’accord sur le fait que, malgré les réussites, les défis sont encore nombreux, et il est nécessaire de perfectionner les programmes dans toutes les sphères de coopération.

Durant les débats, les chefs d’État et de gouvernement ont manifesté leur soutien absolu au Venezuela et ont condamné fermement l’adoption par les États-Unis de sanctions contre la République bolivarienne.

Par ailleurs, ils ont demandé au gouvernement nord-américain un changement de politique envers Cuba, à savoir la levée immédiate du blocus, des actions de subversion, et l’absurde inclusion de l’Île dans la liste arbitraire de pays soutenant le terrorisme, ainsi que la libération des trois antiterroristes cubains, toujours emprisonnés aux États-Unis.

- Rien ni personne ne saurait nous dévier de la voie de l’intégration
- Le Sommet de l’ALBA condamne les sanctions des États-Unis contre le Venezuela
- 10e anniversaire de l’ALBA

 

 

 

 

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 janvier 2015 3 21 /01 /Jan /2015 13:32

 C U B A

La Havane 20 Janvier 2015

 

Le chef de la diplomatie cubaine reçoit des sénateurs et des représentants du Congrès des États-Unis

Le ministre des Relations extérieures, Bruno Rodriguez Parrilla, a reçu dans l’après-midi du lundi 19 janvier les sénateurs Patrick Leahy (Vermont), Richard Durbin (Illinois), Sheldon Whitehouse (Rhode Island) et Debbie Stabenow (Michigan), ainsi que les représentants Christopher Van Hollen (Maryland) et Peter Welch (Vermont), tous du Parti démocrate.

Le chef de la diplomatie cubaine reçoit des sénateurs et des représentants du Congrès des États-Unis

L’entretien, qui s’est déroulé en présence de la directrice générale du Département chargé des États-Unis au ministère des Relations extérieures, Josefina Vidal Ferreiro, et du chef de la Section des Intérêts de Cuba à Washington, José Ramon Cabañas, a porté sur plusieurs sujets d’intérêt commun.


Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 13 janvier 2015 2 13 /01 /Jan /2015 20:22

 C U B A

La Havane 13 Janvier 2015

 

Cette lettre, c’est comme ramener la Coupe du monde à la maison

A affirmé Diego Armando Maradona après avoir reçu une lettre du leader de la Révolution cubaine Fidel Castro, à propos de sa visite à La Havane dans le cadre du tournage de l’émission De Zurda de la chaîne TeleSur

• LE leader historique de la Révolution cubaine Fidel Castro a envoyé une lettre à l’ex-star argentine du football Diego Armando Maradona, à l’occasion du tournage à La Havane de l’émission De Zurda (Du gauche), transmise depuis La Havane par la chaîne TeleSur.

Maradona a confirmé que « Fidel est en bonne santé, comme en témoigne ce message ».

À cet égard, le « Pibe de Oro » a déclaré que « cette lettre, c’est comme ramener la Coupe du monde à la maison ».

Dans ses déclarations à la presse, Maradona a exprimé sa gratitude à Fidel pour cette lettre, soulignant que le peuple cubain pourra toujours compter sur lui.

Dans un message émouvant, l’ancienne star du football argentin a précisé que le message du leader de la Révolution cubaine portait sur plusieurs questions politiques et faisait également référence aux Cinq héros cubains rentrés récemment à Cuba après avoir été injustement incarcérés aux États-Unis.

Évoquant ses entretiens précédents avec Fidel, Maradona a précisé qu’ils avaient abordé tous les sujets : depuis le baseball jusqu’à la politique internationale. « Conscient de mon ignorance politique, je lui livrais mes impressions et il était plutôt content de mes réponses », a-t-il conclu


 

http://www.granma.cu/idiomas/frances/cuba-f/13enero-maradona.html
Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 8 janvier 2015 4 08 /01 /Jan /2015 14:25

 C U B A

La Havane 7 Janvier 2015

 

Naissance de Gema, la fille de
Gerardo et Adriana

Le 6 Janvier 2015, à 8h30, est née à La Havane, Gema Hernandez Perez, fille de Gerardo Hernandez Nordelo et d’Adriana Perez O’Connor, fruit de l’amour d’un couple qui a survécu aux épreuves des 16 années de l’injuste emprisonnement de Gerardo aux États-Unis.

Nasceu Gema, a filha de Gerardo e AdrianaGema est née par césarienne et pèse 3, 373 kg. Selon les commentaires de Gerardo à Alicia Alonso et Bill Hackwell, leurs fidèles amis résidant aux États-Unis – qui durant toutes ces dures années de séparation sont devenus des sortes de parents pour le couple –, « le bébé est très beau et c’est Gerardo qui a pris les premières photos de sa fille avec sa mère ».

Il y a quelques jours, le Héros de la République de Cuba déclarait que la solidarité et l’amour de tous avaient aidé à faire une réalité de cette grossesse et du rêve d’avoir sa fille Gema, comme témoignage de leur amour.

Au cours d’une conversation téléphonique avec la journaliste Arleen Rodriguez, Gerardo s’est dit « très heureux, très ému… », ajoutant : « jamais je n’aurais imaginé un tel bonheur ».

Chaque Cubain, comme partie d’un peuple qui pendant 16 ans a exigé la libération de ses Héros, ressent le bonheur de Gerardo et Adriana comme sien. Par ailleurs, des messages de félicitations sont arrivés au site web de Granma de nombreuses parties du monde

Après avoir été enfin libéré par le gouvernement des États-Unis, Gerardo Hernandez est revenu à Cuba le 17 décembre, en même temps qu’Antonio Guerrero et Ramon Labañino. Tous trois, avec René Gonzalez et Fernando Gonzalez – qui se trouvaient déjà dans l’Île après avoir purgé l’intégralité de leurs sanctions – avaient été condamnés à de très lourdes peines pour avoir donné des renseignements sur les projets d’attentats contre Cuba, organisés par des groupes terroristes installés dans le sud de la Floride.

Nasceu Gema, a filha de Gerardo e Adriana

Nasceu Gema, a filha de Gerardo e Adriana

Nasceu Gema, a filha de Gerardo e Adriana

Nasceu Gema, a filha de Gerardo e Adriana

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 7 janvier 2015 3 07 /01 /Jan /2015 20:54

Ministre cubain participe au forum Chine-CELAC

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 7 janvier 2015 3 07 /01 /Jan /2015 19:33

Cuba développera des logiciels pour détecter et traiter les ataxies

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 4 janvier 2015 7 04 /01 /Jan /2015 21:41

[...] Cuba n’a pas cédé et est restée debout. Elle s’est engagée à maintenir la dignité de son peuple et sa fierté est devenue un phare. Puis est arrivé l’envahisseur imbécile George W. Bush. Le Néron de l’Irak a voulu punir le voisin rebelle. Il a dit : "Nous allons écraser le régime cubain en moins de temps qu’il ne faut pour le dire." Guevara a continué à sourire sur ses portraits et Castro s’est moqué de lui de son lit d’hôpital en disant : "Bush devrait se rappeler que n...ous avons vaincu Batista alors que nous n’étions qu’un millier contre les 80 000 hommes du dictateur... s’ils nous envahissent nous feront de leur vie un enfer."

Les menaces ont été sans effet et les sanctions n’ont pas entamé la dignité du peuple ni la qualité de l’instruction du pays. Cuba a progressé au niveau scientifique, médical et culturel de manière extraordinaire. Le pays a mis au point des médicaments et des traitements pour le diabète, le cholestérol, au moins 13 maladies infectieuses infantiles et des vaccins contre l’épilepsie. Le pays a exporté des médicaments dans plus de 40 pays et plus de 80 000 médecins ont travaillé au Venezuela voisin pendant le mandat du fidèle et regretté Camarade Hugo Chavez. [...]

 

Site d'Information et de Solidarité avec la cause palestinienne, pour la défense des droits imprescriptibles du peuple palestinien
info-palestine.net
Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Dimanche 4 janvier 2015 7 04 /01 /Jan /2015 10:09

 

Cuba socialiste: venceremos !

envoyer un lien sur cet article a un ami

publié le : 2 Janvier, 2015

L'an 2014 s'est terminé en apportant ce que nous espérions depuis 60 ans: les États-Unis, première puissance mondiale, ont enfin cessé de nier l'existence de la petite nation cubaine rebelle, supposée les menacer en s'obstinant à rejeter le capitalisme à leurs portes. Cette reconnaissance diplomatique négociée devrait permettre en seconde étape la fin du blocus imposé par Washington à Cuba depuis un demi-siècle, au mépris de toute équité internationale.

Déjà, les " Cinq " Cubains, prisonniers politiques aux USA pour avoir défendu leur pays, ont pu fêter leur liberté à La Havane. Le peuple cubain est en droit d'espérer la fin de cette interminable " Guerre Froide ", qui a vu les Présidents états-uniens successifs, de Kennedy à Obama, expédier vers l'île des commandos de tueurs, des envahisseurs armés, et asphyxier son économie déjà mise à mal par le forfait de la défunte URSS.

Depuis 1990, Cuba a réussi le tour de force de maintenir pour l'essentiel ce qu'il avait acquis par le socialisme, grâce à l'intelligence et la probité de ses dirigeants, et au courage patriotique de son peuple, alors que le " Camp Socialiste " s'effondrait comme un château de cartes ailleurs.

C'est pourquoi le Peuple Cubain a bien mérité sa victoire: Nous l'avons souhaitée avec lui, nous nous en félicitons.
Mais nous n'ignorons pas que l'impérialisme états-unien est toujours la,d'autant plus virulent et néfaste qu'il a dû reculer devant de nouveaux concurrents comme la Chine, et qu'il a vu s'effriter sa domination en Amérique Latine. C'est même pour cela, parce qu'il est désavoué par la majorité actuelle des états d'Amérique, qu'Obama s'est enfin résolu à
" reconnaître " l'existence de Cuba. Il l'a fait avec les mêmes objectifs impérialistes qu'autrefois, mais avec une nouvelle tactique: elle compte essentiellement sur le poids des contraintes économiques et monétaires exercées par le "Marché" capitaliste mondial, dominé par les USA.

Les États Unis et leurs compères du Moyen-Orient, Arabie Saoudite et autres émirs, ont, en quelques mois, organisé la chute de 50 pour cent du prix du pétrole brut, dans un but essentiellement géopolitique. Cela leur permet de tenter de détruire l'économie de leurs ennemis essentiels, l'Iran au Moyen-Orient, la Russie a l'est de l'Europe, que l'OTAN essaie par ailleurs d'étouffer par un blocus. Mais cette dégringolade largement artificielle du " Brut " est plus encore destinée à déstabiliser un autre producteur, le Venezuela progressiste, qui fait profiter ses citoyens les plus pauvres du pactole pétrolier, et alimente en énergie son allié cubain. Grâce a cette asphyxie du budget national vénézuélien, et avec l'aide des partis de Droite à Caracas, Washington espère y provoquer le mécontentement populaire, et parvenir au renversement du régime " Bolivarien ", comme il le fit au Chili en 1973.

Dans ce scénario-catastrophe made in USA, le pion Cubain, réduit aux seules rentrées financières du tourisme, souffrirait lui aussi de pénuries. Les stratèges de Washington comptent alors beaucoup sur la corruption monnayée que pourrait entraîner à Cuba l'afflux de capitaux et de biens de consommation venus du " Grand Frère " du Nord.

On ne peut sous-estimer ce projet mortifère: déjà, le développement nécessaire du tourisme massif à Cuba a fait naître des inégalités redoutables : depuis des années, une fille facile a La Havane peut gagner en quelques heures plus en dollars qu'un ouvrier en un mois de salaire. Certains a Washington espèrent que la prostitution consumériste va contaminer tout le peuple Cubain au cours des prochaines années, et tuer ainsi les idéaux égalitaires et patriotiques du socialisme.

Cela pourrait être le cas si les dirigeants cubains étaient naïfs ou corrompus, comme d'autres l'étaient il y a 25 ans en URSS. Mais Raul Castro et ses camarades ne sont pas Gorbatchev ou Eltsine, et le peuple Cubain n'est pas à vendre pou quelques lentilles venues de Miami.

Il aura encore besoin de notre solidarité contre l'impérialisme.

Francis Arzalier

http://www.collectif-communiste-polex.org/bulletin/bulletin_123_art2.htm

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 janvier 2015 4 01 /01 /Jan /2015 20:10

Faut-il rappeler que tout cela est entièrement gratuit pour les Cubains? ça fait rêver, non?

  

***********************

 

Des médecins cubains du Centre de cardiologie Commandant Ernesto Che Guevara à Santa Clara, est de la Havane, ont appliqué une nouvelle et complexe chirurgie combinée cœur-poumon artificiel pour sauver la vie d’un enfant, rapporte le journal Granma.

 

« Ángelo Suárez Reinier, mon enfant, souffrait d’une cardiopathie congénitale (VSD) », a déclaré au quotidien sa mère Aymé Gomez. Les médecins ont détecté aussi chez le patient une régurgitation modérée et une végétation luxuriante à emboliser dans les poumons.

Ils ont également constaté que l’enfant souffrait en outre d’une lésion sur le lobe inférieur du poumon droit causée par le champignon Enafermedad. Le danger étant imminent pour la vie de l’enfant, les experts ont décidé d’effectuer une chirurgie combinée unique.

« Ce fut un complexe processus qui, sur des enfants de cet âge, n´avait jamais été appliqué à Cuba », a dit le docteur en Sciences Meadiacas Francisco Javier Vazquez, diplômé en chirurgie de cardiologie spécialisée.

Au cours de la chirurgie compliquée, ils avaient à faire sur l’enfant une résection totale du lobe inférieur du poumon droit, fermer le VSD et dessécher la valve pulmonaire qui continuerait sa reconstruction. Avec l’expérience d’être intervenu chirurgicalement sur 500 Marines, l’équipe dirigée par le Dr Vázquez a opéré l’enfant à coeur ouvert pendant environ cinq heures étant inclus un arrêt cardiaque de 120 minutes.

Dans l’absence de valves biologiques dans le pays, le mineur se reconstruit avec le propre péricarde de valve pulmonaire du patient, à l’aide d’une technique chirurgicale conçue par des spécialistes du centre Cardiologique.

« Il n’y a aucun rapport précédent qui soit connu  dans la littérature scientifique», a expliqué le Dr Vázquez, principal auteur de cette nouveauté chirurgicale.

 

Source : Prensa Latina

Par Tourtaux - Publié dans : Cuba - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Calendrier

Janvier 2015
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés