Lundi 30 janvier 2012 1 30 /01 /Jan /2012 17:24

«lci, vous êtes avec des communistes rebelles » (article du Courrier Picard, 28 janvier 2012)

30 01 2012

A gauche, Olivier Tournay, suppléant a droite, Corinne Becourt candidate.

 

Elle propose rien de moins qu’une «guerre au capital». Hier, dans ses locaux trop exigus rue de la Pomme Rouge pour accueillir toute l’assistance, la section locale du PCF a lancé sa campagne des législati­ves. Candidate, Corinne Becourt. Suppléant, Olivier Tournay. Com­munistes, un mot que tous deux revendiqueront à plusieurs repri­ses. Et pourtant, la section n’est pas soutenue dans sa démarche par sa fédération : sur la circonscription de Saint-Quentin, le Front de gau­che présente son candidat, Guy Fon­taine. Eux, ce sont «des communis­tes rebelles », dixit Corinne Becourt, pour un «combat qui commence aujourd’hui, classe contre classe ». «Les cadeaux aux banquiers, actionnaires, boursicoteurs, grands patrons », c’est terminé. Visé localement et sans surprise, Xavier Ber­trand, affublé du titre de « ministre du Chômage ». Olivier Tournay a ressorti un tract de campagne du candi­dat UMP de 2007 pour mieux s’en moquer. «L’égalité salariale homme-femme en deux ans, aucun commentaire; la défense des services publics notamment l’école, il enferme à Saint-Quentin ; le chômage à 5%, nous sommes presque a 10% (en France -- NDLR). » Guy Fontaine en prend aussi pour son grade. Jérôme Lesur, qui préside le comité de soutien, raille le local de campagne du Front de gauche rue d’lsle. «II ne suffit pas d’être vu, il faut aller sur le ter­rain. » Le secrétaire de section Jean-Luc Tournay résumera l’antagonisme de point de vue avec le Front de gauche par ces mots : «Nous devons garder notre identité communiste.» Des propos qui feront voir rouge aux partisans de Jean-Luc Mélenchon.

C.R.

 

 

Discours de Jean Luc TOURNAY, secrétaire de la Section de Saint- Quentin du PCF, lors des voeux et de la présentation de nos candidats à l’élection législative, Corinne BECOURT et Olivier TOURNAY, et des photos

 

Soirée de présentation de nos candidats PCF à l’élection législative, Corinne BECOURT et Olivier TOURNAY

30012012

 

Parti Communiste Français,Section de Saint-Quentin

Corinne BECOURT ,Candidate à l’élection à l’élection législative de juin 2012

- 2éme Circonscription de L’Aisne

DISCOURS

Cher(e)s ami(e)s, Cher(e)s camarades,

Merci à tous d’être là, un grand merci du fond du cœur. Un grand Merci à Jean Luc, compagnons de lutte depuis si longtemps, Popo, Roger, Nanard avec qui j’ai commencé à militer  (rassurez vous je ne vais pas tous les citer ce serait trop long) et une pensée émue à Sonia, Denise, Robert, Emile bien sûr, mais aussi et particulièrement Merci à Claude TOURNAY.

Si nous pouvons être, tous réunis, ce soir, c’est grâce à eux. Ils ont participé à la construction du PCF à Saint-Quentin.

Un grand merci aux communistes, qui lors de la consultation interne, nous ont fait l’honneur à Olivier et moi même de nous accorder leur confiance pour cette dure bagarre qui s’engage.

A Jérôme LESUR qui a accepté de Présider notre comité de soutien, à vous tous qui êtes présents !

Le choix de nos candidatures ne fut pas simple, vous vous en doutez ; C’est un choix que nous avons pesé, mesuré et murement réfléchi.

Ce soir est pour chacun de nous un moment grave et important.

Et bien oui, ici vous êtes dans une section rebelle avec des communistes déterminés, engagés, combatifs, prêts à agir contre toutes les injustices d’où qu’elles viennent.

Voilà, ce soir c’est parti, nous entrons en campagne, une campagne sans merci contre la droite et l’extrême droite. Mais notre combat politique ne s’arrêtera pas au lendemain des élections. Il se poursuivra.

 

Penser et faire croire, comme certains, qu’une révolution se conduit par les urnes est un grand danger qui conduit à la délégation de pouvoir, à l’individualisme, à la déception, à la résignation.

Nous devons faire autrement pour préparez l’avenir pour nos enfants et les futures générations.

Et c’est ici ce soir que notre combat commun commence : Classe contre Classe

Je reprends avec plaisir une phrase que Jérôme a cité il y a peu: « Choisis ton camp camarade » celui des opprimés ou celui de la bourgeoisie.

Militants, sympathisants, amis, vous avez répondu nombreux à notre invitation, beaucoup de jeunes, beaucoup des quartiers ouvriers du st Quentinois.

Ce qui nous rassemble, c’est la colère, la rage, le ral-bol quotidien avec son lot d’injustices,

Pendant que certains se gavent sur notre dos s’enrichissent à outrance, volent le fruit de notre travail, volent nos acquis, nous, nous payons.  C’est cela la politique du Capital C’est la politique de Sarkozy et son complice Xavier Bertrand, ministre du chômage

Les dégâts sont immenses, Chômage, Pauvreté, souffrances, précarité font partie pour beaucoup de leur vie.

Les différentes alternances (81, 97) dites de « gauche » n’ont résolu aucun des problèmes de fond. Elles n’ont fait que favoriser l’abstention massive du peuple.

Cette nouvelle année 2012 C’est :

  • 10 ans de Droite partagée par Chirac et Sarko au service du MEDEF
  • 10 ans pour la triste date du 21 avril avec le FN au 2éme tour
  • 10 ans de députation pour X.Bertrand, célèbre Ministre du chômage en France mais surtout à Saint-Quentin

Et l’abstention bat encore, et encore des records. Il y a de quoi, les mensonges, les fausses promesses
enrobées dans de jolies phrases ne prennent plus, la réalité est tout autre

Plus de 152 000 demandeurs d’emplois supplémentaire en 2011 et l’Unedic en prévoit plus de 250 000 en 2012

Notre retraite bradées et là aussi soyons clairs, il ne suffit pas de dire retraite à 60 ans pour faire « gauche », il faut parler années de cotisations, car sans ce socle, on se moque de nous.

Pour la retraite à 60 ans, il faut dire, affirmer, avec « 37 annuités de cotisations ».

Notre sécu mis à mal avec de moins en moins de remboursement et tout un pan de la population qui ne peut plus se soigner correctement. Sans parler de toutes les lois scélérates et injustes, du flicage et de l’humiliation des demandeurs d’emploi, de la stigmatisation des  bénéficiaires du RSA.

De l’école et l’avenir de toute une jeunesse sacrifiés sur l’hôtel du Fric.

Des salaires, si bas qu’ils ne permettent plus de vivre dignement, l’augmentation du gaz, de l’électricité, des assurances, des loyers et j’en passe, cela vous connaissez tous, vous le vivez !

Et tous ça pourquoi ? Pour engraisser le Capital toujours plus gourmand,

Allons-y ! Des cadeaux encore et encore aux banquiers, aux actionnaires, aux boursicoteurs, aux grands patrons et on ose nous parler de crises… la crise  c’est eux, la dette c’est la leur…

Réclamons notre dû : profits profiteurs, rendez-nous notre argent !

Je ne peux pas faire l’impasse sur l’Union Européenne. On voudrait nous le faire croire à une Europe sociale, une Europe des peuples,
mensonge. L’Union Européenne est celle du capital, celle de l’Euro?.

La situation est grave, il est grand temps de remettre en question L’UE, de la faire éclater. Aucun pansement ne peut la soigner, la réformer. Elle est celle des riches et le restera !

Il faut couper le mal à la racine, et la racine de l’EU, c’est le fric, c’est l’Euro. Suivons l’exemple de la Grèce où tout un peuple est en lutte.

Vous l’avez compris, il faut dire STOP, renverser la machine. Vous me direz : mais pourquoi faire à la place ?

Pour quel autre projet de société, quelle vie nous voulons pour demain et pour les futures générations, nos enfants et petits enfants.

Les réformes et les réformettes ont a déjà goûté, ce n’est pas des miettes que nous voulons mais le pain entier.

Pour cela, aujourd’hui, mais aussi après 2012, ce que nous vous proposons c’est une vraie « déclaration de guerre au capital »

On nous divise, on nous sacrifie, on nous humilie, remettons au goût du jour la lutte des classes : « classe contre classe »

Organisons nous. !

 Faisons ensemble le choix des combats qui rassemblent. 36, 68 c’est le rassemblement dans la lutte, pas celui de sommet, qui est efficace et peut faire gagner.

 

Il faut absolument faire grandir une autre perspective, celle de la riposte  qui part des luttes. C’est notre priorité, c’est notre rôle

Ces dernières années, avec les camarades de la section, nous avons été de tous les combats

Le mouvement pour défendre les retraites, qui a montré l’ampleur de l’opposition à cette politique. Nous avons contribué à rassembler dans la lutte (sur des revendications politiques de ruptures) aussi bien des salariés de l’industrie, des cheminots, des fonctionnaires, des lycéens. Le mouvement contre les fermetures de classes et d’écoles à la rentrée a permis de faire reculer le rectorat, de mettre la droite locale face à ses contradictions.

A chaque fois, la section du PCF a joué un rôle important, celui des communistes, partant de l’intérêt des enfants, des parents et des enseignants.

La question de l’éducation et de la préparation de la rentrée 2012 (les suppressions de postes, les fermetures de classes) sera aussi au cœur de la campagne.

La politique du pouvoir, ce ne sont pas que des chiffres, ce sont des réalités que nous vivons. Elles sont très dures. Le chômage, la suppression d’une aide et c’est le risque, par exemple, de l’expulsion. Voilà qui doit être aussi au cœur de nos luttes.

Nos actions pour empêcher les expulsions ont permis à des familles de garder un toit. Il faut rappeler que c’est l’intervention collective qui a permis cela !

Certains demandent au PCF de s’ouvrir, mais de quoi parle-t-on ? Nous sommes ouverts à tous les travailleurs à Saint-Quentin, nous impulsons et participons aux rassemblements dans des luttes concrètes comme les expulsions, les fermetures de classe, … en un mot sur le terrain aux cotés des gens ! Ou parle-t-on d’ouverture, enfermé dans un bureau.

Olivier est élu à la mairie de Saint-Quentin dirigée par le bientôt EX ministre, Député, Xavier Bertrand. Cela le place directement en affrontement avec toute la politique du gouvernement.

Nous devons souligner et le remercier pour ces nombreuses interventions qui ont le don d’agacer la « personnalité » nationale parce qu’elles frappent juste.

Le sens que nous voulons donner à nos candidature aux législatives de 2012 s’inscrit dans la continuité de ces luttes, avec en perspective le changement de société.

Oui, ne doutons jamais qu’un petit groupe d’Individus conscients et engagés puisse changer le monde. L’histoire prouve que c’est même de cette façon que cela c’est toujours produit.

Ensemble préparons l’avenir et c’est ici à st Quentin que cela va commencer.

Ne rien lâcher, combattre pied à pied extrême droite nauséabonde et à la droite, être partout sur le terrain des luttes, reprendre pas à pas le chemin des quartiers pour informer, convaincre.

Les législatives seront qu’une étape dans la lutte contre la droite et le capitalisme qu’elle sert.

J’en suis sûre, si vous êtes présents ce soir, ce n’est pas pour rien. Ici il n’y a pas de fils à papa nés avec des cuillères d’argent dans la bouche, il n’y a pas de nantis.

Ensemble, nous pouvons renvoyer dans les cordes Bertrand et compagnie, faire reculer les idées nauséabondes dans nos quartiers et décider tous ceux qui n’y croient plus, à agir.

Réaffirmons partout : Le vote utile, ce n’est pas pour nous. Pour nous, les pauvres, les exploités un seul vote utile celui pour les candidats communistes qui vivent avec eux !

Au 1er tour on choisit le candidat qui le représente.

Ecrivons à nouveau « politique » avec un grand « P ». Redonnons-lui tout son sens si souvent galvaudé par des politicards de tous « genres » ne pensant qu’à la «place» et aux magouillages.

Sortons des chemins battus, soyons une équipe, un socle avec, pour outil, l’organisation communiste, elle est à votre service et elle est faite pour ça

Soyons fier, combattif, n’ayons pas peur d’utiliser le mo révolution et remettons au goût du jour le mot : Bonheur.

Vous me connaissez, vous connaissez mon engagement, je ne pratique pas la langue de bois. Je suis convaincue, déterminées et je ne lâcherai rien.

Chacun peut et doit agir :Dans son entreprise, son quartier, distribuer un tract, coller une affiche, organiser une rencontre avec ses voisins, amis, plier des journaux, car nous aurons besoin de chacun de vous.

Pas de délégation de pouvoir ! ne nous contentons pas du bulletin de vote dans l’urne.  Ca ne marcherait pas et nous aurions perdu d’avance

Ce que je vous propose c’est de porter collectivement nos candidatures, d’étendre le mouvement pour renvoyer dans son cabinet d’assurance  X. Bertrand et amorcer le grand virage du changement de société.

Allons ensemble au combat et si vous en êtes d’accord, appelons nous « CAMARADES »

Corinne BECOURT

30012012

Mesdames,messieurs, cher(es) ami(es), cher Camarade(s).
je tiens tout d’abord, à vous remercier d’avoir répondu ce soir à notre invitation
pour la présentation des vœux de la Section du Parti Communiste Français de
Saint-Quentin pour l’année 2012 .
Je remercie également la presse pour sa présence ainsi que les représentants des partis politiques, ….
Ainsi que les représentants associatifs…
Je vous souhaite donc à toutes et à tous, au nom de la Section de Saint-Quentin, mes meilleurs vœux pour l’année 2012 .
En cette période de nouvelle année, il est de tradition de présenter les vœux de bonheur et de prospérité à nos familles, amis, voisins, collègues ;
mais aujourd’hui, comment ne pas exprimer notre colère face à la politique menée par Sarkosy et son équipe du gouvernement, dont nous avons dans notre ville,
un ministre et maire de sur croit, depuis quelques temps, qui mène un combat sans pareil contre le chomage dans l’exagone et dans le bassin de l’emploi Saint-Quentinois, j’ai nommé Monsieur X Bertrand. Les chiffres du chomage dans l’Aisne et en Picardie sont catastrophiques. Des menaces pèsent à MBK où rien n’est encore réglé avec les espagnols qui luttent également pour sauver leur
outil de travail ; des licenciements sont annoncés dans les entreprises HIVET et
la Couronne à Saint-Quentin.
Pas un seul jour sans l’annonce de licenciements, de fermetures d’entreprises, de délocalisations.
Aucune des promesses faites par le président n’ont été tenues ; que ce soit pour l’emploi, le pouvoir d’achat, notre jeunesse, les femmes, les retraités, le logement….
Pire encore , au nom de la rigueur, on bloque les salaires, on s’attaque au droit de grève comme récemment dans les transports aériens aprés la SNCF . Ils continuent à démolir la fonction publique , comme les milliers de postes supprimés dans l’éducation nationale entrainant de nombreuses fermetures de classes et d’écoles.
D’ailleurs, une grève est prévue le 31 janvier 2012 contre les 14 000 suppressions
d’emploi annoncés à la rentrée qui s’ajoutent aux 66 000 depuis 2007 .
C’est également aujourd’hui la santé à deux vitesses avec des critères de rentabilité dans les hopitaux et le manque de personnel criant pour faire face aux besoins de la population ; de plus en plus de gens ne peuvent plus se soigner faute de moyens financiers, là encore le ministre de la santé le même que l’emploi, j’ai renommé X Bertrand fait encore très fort dans ce domaine !…
Je n’oublierai pas bien sur la casse de la Sécurité Sociale et là je pose la question, qui s’occupe de cette affaire ?… Toujours notre cher ministre X B ;
Certes, la sécurité sociale est constamment en déficit depuis les années 2000 , mais il faut ramener ce déficit à sa juste réalité ; la cause principale de ce déficit, c’est la crise capitaliste, qui a conduit à un effondrement des recettes,
dù notamment à la baisse de la masse salariale, situation qui ne s’était jamais produite depuis 1945 . C’est donc la crise du système capitaliste qui est la cause fondamentale des difficultés de la sécurité sociale avec le problème principal
qui est celui de l’emploi : le chomage n ‘est pas seulement un drame social,
il est aussi une catastrophe économique . Avec 10 % de chomeurs en france, le financement de la protection sociale devient de plus en plus difficile.
. D’autres causes sont à prendre en compte également ,
comme celle des exonérations de cotisations patronales ou les éxonérations des heures supplémentaires….
Ce que nous avons besoin pour la protection sociale, c’est dégager de nouvelles recettes et non peser sur les dépenses de l’assurance maladie ou baisser les retraites comme l’on fait toutes les réformes depuis la réforme Balladur en 1993 jusqu’à la remise en cause de la retraite à 60 ans l’année dernière.
Le seul choix qui prévaut pour le gouvernement, c’est le choix des marchés, c’est à dire des profits pour une poignée de français au détriment de 90 % de la population.
Pendant la crise, les grandes entreprises du CAC 40 verseront à leur actionnaires au titre de l’année 2011 : 37,3 milliards de dividendes, contre 40 milliard en 2010…
Selon le quotidien économique « les échos », dix champions français tiennent le haut du tableau :
TOTAL : 5, 38 milliards d’euros
FRANCE TELECOM-ORANGE : 3,71 milliards d’euros
SANOFI- AVENTIS : 3, 48 milliards
GDF SUEZ : 3, 38 milliards
EDF : 2, 13 milliards, ou encore, BNP PARIBAS : 1, 98 milliards et l’OREAL avec 1,17 milliards.
Les bénéfices se situent globalement autour de 85 milliards d’euros, c’est à dire
quasiment stables ( -- 0, 2 % ) par rapport à 2010 .
Tout est fait actuellement pour imposer, quel qu’en soit le coùt social, les mesures
que réclament les marchés financiers et tenter de sauver la monnaie unique au prix d’une régression, d’un recul de société pour les peuples.
Ainsi, on retrouve les banquiers issus de la banque américaine Goldman Sachs le 1er ministre grec Papademos et le président du conseil d’Italie, mario Monti comme sept autres dirigeants européens issus de cette même banque.
Le ‘ nouvel économiste’ , journal pas taxé de gauche, éclaire ce choix délibéré et affirmait que la France perdrait son triple A , que l’euro va exploser et le trésor public sera en faillite ;
c’est donc bien la finance qui gère aujourd’hui les affaires, mais jusqu’ou sont ils
prèts à aller pour préserver leurs pouvoir ?..
Poser la question est légitime, quand mensonge, promesse, soumission, allégeance,
rigueur, abandon de la souveraineté nationale font l’essentiel de la politique du
Président de la République.
Ensemble l’Union Européenne et le FMI aident les gouvernements à saigner leur
peuple. Les plans d’austérité successifs aggravent la situation de millions de gens.
Tout ce que disait le Parti Communiste Français, il y a quelques années en dénonçant et combattant le traité de Maastricht est plus que jamais d’actualité.
La population rencontre de plus en plus de difficultés pour faire face aux augmentations de toutes nature :
gaz, électricité, loyers impayés avec comme conséquences de nombreuses expulsions comme on a pu le voir dans notre ville qui sourit l’année dernière
dont certaines ont pu ètre évitées grace à la mobilisation des militants Communistes et associatifs.
Malheureusement, la trève hivernale passe vite et ses expulsions reprendront dans
quelques semaines .
En tout état de cause, l’heure est à la vigilence, à l’action et au rassemblement !…
C’est ce que je souhaite pour 2012 ? Des vœux de combats, de lutte, de détermination et d’engagement pour dire ça suffit !
De Sarkosy et toute sa clique, on en veut plus, l’année 2012 doit ètre celle d’un
changement profond et durable avec comme objectif la satisfaction des besions des
populations, de l’emploi en s’attaquant aux racines du mal l’argent roi ;
avec une véritable politique industrielle, en nationalisant les poles vitaux comme
l’énergie, l’eau, le secteur bancaire et en prenant l’argent là où il est, c’est à dire
aujourd’hui dans les profits colossaux et dans la spéculation.
La france est un pays riche, les moyens existent pour changer notre société radicalement.
Le avril et le 6 mai prochain, nous voterons pour élire le président de la république, c’est l’occasion de se débarrasser du sarkosisme .
En ce qui concerne le PCF , la Direction nationale a fait le choix de la stratégie du
Front de Gauche ; La Section de Saint-Quentin, comme de nombreuses autres
sections en France n’ont pas choisi cette voix lors d’un vote des adhérents, en
regrettant qu’il n’y ai pas de candidat Communiste pour cette élection.
Nous prenons acte de ce choix et appelons les électeurs, les camarades à se déterminer selon leurs convictions et de tout faire pour battre la droite et l’extème
droite, au deuxième tour. Je lance également un appel ce soir pour mettre tout en œuvre afin d’expliquer et de convaincre les citoyens du danger du vote Front
National se nourrissant de leur détresse et de l’appui des médias pour le banaliser et d’essayer de lui donner l’image d’un parti comme les autres .
C’est loin d’ètre le cas, Marine est la même que son père, ils incarnent le fascisme et présentent un programme qui est tout le contraire des intérèts des travailleurs et
des plus démunis.
Ce que nous avons besoin aujourd’hui plus que jamais, c’est d’un PCF beaucoup plus fort et influant capable de rassembler dans les luttes et construire ensemble la
riposte nécessaire pour faire bouger les choses dans ce pays.
C’est dans cet esprit que la Section de Saint-Quentin avec les Communistes de la
deuxième circonscription de l’Aisne ont fait le choix de proposer aux électrices et électeurs, des candidatures présentées par le PCF aux élections législatives de juin
2012 .
Je voudrais à ce sujet donner quelques explications sur la démarche prise par notre Section, qui au passage est la plus importante du département .
Premièrement, ce sont les statuts comme dans toutes organisations qui doivent nous guider ; que disent ces statuts concernant les élections législatives ?..
Nos statuts stipulent que dans le cadre de la désignation de nos candidats « tout doit ètre fait pour soumettre aux communistes une proposition rassemblant le plus grand nombre« . A notre grand regret, nous n’avons eu aucune possibilité d’organiser la consultation des adhèrents avec la fédération qui refuse de considérer les candidatures présentées par le PCF, les trouvant irrecevables pour la seule raison quelles ne sont pas dans la stratégie du Front de Gauche, alors qu’en vertu de l’accord national, aucune candidature sortant de ce cadre ne pouvait ètre validée.
La Section de Saint-Quentin a donc, comme le précise les statuts, organisé une
consultation des adhérents de la 2ème circonscription du 5 au 10 décembre 2011 , en reprenant l’ensemble des candidatures proposées, à savoir celles de Corinne
BECOURT et d’Olivier TOURNAY présentées par le PCF , ainsi que celle de Guy
FONTAINE présentée par le Front de Gauche. Le résultat de ce vote est sans appel :
169 inscrits, 113 votants :
Corinne Bécourt ET Olivier Tournay ont obtenu 113 voix, alors que Guy Fontaine
n’obtient aucune voix . Pour la fédération, cette consultation ne serait pas légitime alors qu’elle a été massive et très claire.
Elle a donc organisée une parodie de scrutin parallèle avec une seule candidature, celle de Guy Fontaine qui a donné les résultats suivants :
70 inscrits, 41 votants, 1 nul et blanc.
Vous le voyez, il n’y a pas photo !
Et nous serions nous, les dissidents du PCF ! C’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles.
Je refermerai la parenthèse, mais je tiens quand même à rappeler quelques moments forts du PCF à Saint-Quentin, avec des hommes et des femmes qui
ont marqué la vie politique locale ; je pense bien sur à Daniel Le meur, député pendant 20 ans . Maire de Saint-Quentin de 1977 à 1983 et de 1989 à 1995 .
D’émile et claude Tournay, de sonia Varenne, de tant de Camarades qui
ont tout donné pour changer cette société ;
Tous ces Camarades étaient imprégnés de justice sociale, ils n’avaient pas besoin
à ce moment là de guide. Leur combat, il le partageait avec les gens, sur le terrain,
au quotidien.
Nous ne serions plus capable de résister comme ils l’ont fait ?…
SI, à condition de garder le cap, de garder son identité communiste et ne pas se diluer dans je ne sais quelle alliance qui a terme a toujours échoué.
Alors, chers amis , cher Camarades,
Ce soir nous sommes là pour les vœux mais aussi pour soutenir les candidats présentés par le PCF aux élections législatives de juin 2012 dans notre circonscription.
Jean Luc TOURNAY
C’est pour moi un grand honneur de vous annoncer les candidatures de
Corinne Bécourt, titulaire et d’Olivier Tournay, suppléant.
Corinne, vous la connaissez, c’est une femme qui va jusqu’au bout de ces idées,
il faut même parfois la freiner !… Elles est très implantée dans les quartiers
populaires, très active dans les luttes avec la population, on la vu récemment contre les fermetures de classes ou encore contre les expulsions…
Militante Communiste, elle est aussi à la direction de Section et membre du Comite
départemental et du Conseil National du PCF .Elle met toute son énergie pour renforcer et faire vivre le Parti Communiste Français.
Olivier Tournay, conseiller municipal de Saint-Quentin, face à Bertrand, reconnu
pour ces nombreuses interventions au conseil municipal relayées par la presse locale en font un fervant opposant à la majorité municipale de droite.
Très actif dans toute les luttes et notamment dans l’éducation nationale dont il fait parti, il est également membre de la direction de Section ainsi que du comité départemental.
C’est un duo qui représente à la fois la parité, la jeunesse et l’expérience face à cette droite à bout de souffle qu’ il faut d’urgence remplacer !….
Vous le voyez, cher amis, cher Camarades, il ne suffit pas d’avoir un beau local de campagne rue d’Isle pour ètre vu selon les dires de Mr guy Fontaine, il faut ètre en
permanence sur le terrain avec les gens et là, franchement, je demande à voir !…
Enfin , je terminerai ce discours en m’excusant d’avoir été un peu long, en vous
présentant celui qui nous a fait l’honneur d’accepter de présider le Comité de soutien des candidatures de Corinne et d’Olivier pour ces législatives,
je vous présente notre ami Jérome LESUR, enseignant spécialisé, très impliqué dans le monde associatif notamment des musiques amplifiées ;
c’est aussi le fils de William qui a également beaucoup apporté dans notre combat contre les injustices et les inégalités.
Ces amis et Camarades auront l’occasion de s’exprimer et de se présenter mieux que je le fais et ainsi vous expliquer leur engagement.
Alors cher amis et camarades, je vous remercie pour votre attention et vous appele
dés demain à vous engager dans cette campagne , à débattre, à convaincre vos amis, vos collègues de travail, vos voisins de l’utilité du vote Communiste !…
Les grandes lignes de notre campagne des législatives ainsi que le financement sont en discussion et feront l’objet de réunions dans les jours qui suivent.
MERCI

 

http://pcfsaintquentin.unblog.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Tourtaux - Publié dans : Lutte des classes - Communauté : Un PCF de lutte des classes !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés